Menu

La fabuleuse aventure du vivant

La fabuleuse aventure du vivant

Où que l’on soit, on ira tous un jour ou l’autre dans le Loir-et-Cher voir le Domaine de Chaumont sur Loire, la référence dont tout le monde parle, écrit, témoigne….32 hectares de bois, de nature, un château, des granges et des écuries et  partout où votre œil se posera, l’excellence se reflétera.

25eme édition… En 25 ans, 700 jardins ont été créés. Pour 2016, 27 nouveaux jardins collant totalement à l’actualité (qu’ils soient flottants, secs et agro-forestiers, verticaux, ou à plat) et deux invités de marque pour les cartes vertes. Créativité, innovation, invention, imagination, festival lanceur de tendances, pépinière de talents, mine d’idées… Chaque année, ce festival accueille (depuis sa création par J.P.Pigeat en 1992) un public de passionnés de plus en plus nombreux (400 000 visiteurs en 2015). Rendez-vous incontournables pour la nouvelle génération de paysagistes, d’architectes, de designers, de scénographes, de jardiniers venus de tous horizons, de Chine, du Japon, d’Europe, d’outre-Atlantique… ce qui lui vaut le titre de «Festival of the Year» décerné par la ligue nord-américaine des jardins. A Chaumont, chaque année on invente, avec humour et audace, des nouvelles manières de voir, de vivre et de créer des jardins tout en respectant poétiquement notre chère planète.

Mode d’emploi : Prévoir une journée  sur place. Arrivée dès l’ouverture 10 h et repartir à la fermeture 20h sans une seconde d’ennui… Le mieux étant de prendre une entrée pour le Château et le Festival, des fameux jardins avec en plus, pour la 8e année, 30 artistes contemporains exposant leurs oeuvres végétales dans le parc et dans le château.
Le midi, pause hyper verte, sous les tilleuls… une petite salade agréable, assiette végétarienne bien faite dans l’un des 6 restaurants que vous trouverez sur place. Chaumont, c’est aussi, un lieu 5 étoiles pour le Guide Michelin, 2 étoiles pour le Château, et 3 pour le Festival. Festival de bonheur, bouquet de jouvence, un enchantement pour voir la vie en vert ! Voici donc notre «regard» concernant l’Edition 2016 (cette année sous le thème «Jardins du siècle à venir» (note de la rédaction)).

Les 2 Cartes Vertes : Que d’honneur ! Jean-Claude Ellena, parfumeur pour Hermès depuis 2004, se prête au jeu.

«La réflexion entre nature et parfum, la nature crée des odeurs et l’humain fait le parfum» nous confie t-il. Sublime fragrance de muguet, d’iris, de roses… se succèdent.

Mathieu Lehanneur, designer international, a conçu «Petite Loire», une œuvre de marbre vert qui ondule, inspirée par le fleuve royal et les arbres.
Pour les jardins, on adore l’initiative de «Explosive Nature», un jardin autonome, Marguerite Ribstein, paysagiste et Grégory Cazeaux, architecte DPLG nous initient à la bombe à graines, véritable révolution verte, a jeter au dessus des clôtures dans les terrains vagues, ou dans le jardin. Directement sur le sol surtout pas plantée. Une pluie de bombes pacifiques qui va faire revivre les plantes  au pied et autour d’une structure composé de liteaux de bois.

«Oikos», maison habitat en grec, lieu de vie et de production agricole, potagers verticaux réalisés à partir de palette, la nature s’infiltre partout dans la maison. Tiroirs de commode des plantes dans l’habitat mais dehors !

«La Maison Vivante», Emilie Garnier et Barthélémy Affres paysagistes DPLG

«Demain, nous serons tous jardiniers, les immeubles seront les arbres, le jardin devient notre maison vivante».

«Je Reste», Lélia Demoisy et Julie Mahieu scénographes, Adèle Hopquin et Maud Negron paysagistes DPLG… Un homme résiste et refuse de fuir le désastre qui a englouti sa maison… il s’installe dans son grenier ! Jardin sauvage, ode à l’inventivité humaine dans sa capacité d’adaptation et de création. A méditer.

«Vivre au Jardin», Camille Baudelaire D A et Elodie Dauguet scénographe… un jardin appartement où chaque pièce est investie de plantes utiles. Le mobilier en miroir  est presque invisible dans la végétation.

«Néo Noé», Thierry Dupeux, architecte, Alexandre Martinet paysagiste, julien Guéneguès architecte, Anaïs Moureau Designer et Christian Piel Urbaniste. L’homme investit de nouveaux territoires et doit dépasser ses limites terrestres afin de se protéger de la montée des eaux. Un jardin sur l’eau une manière de cohabiter avec la nature.

«Nous Irons tous au jardin»…«C’est un jardin qui est un cimetière et non l’inverse» … deux concepteurs paysagistes belges Laurent Dalomplez et Gaëlle Van Damme

Festival international des jardins
Domaine Régional de Chaumont-sur-Loire, 41150 Chaumont-sur-Loire
Tél: 02 54 20 99 22, www.domaine-chaumont.fr

Reportage Catherine Taralon / photos Marc Broussard

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Abbaye on Ice Vendôme 2014

 La magie continue avec la patinoire de Vendôme… Retrouver les coulisses et les premiers patineurs du 6 Décembre dernier. Un

Un week-end «Jeune public» au Manoir de la Possonnière

 L’association Pierre de Ronsard, organisatrice des «Rendez-vous de La Possonnière», à Couture-sur-Loir, a porté une attention particulière au jeune public

Grande soirée de L’éléphant Blanc – samedi 10 octobre à La Chapelle Vendômoise

 «L’éléphant blanc», association franco-australienne pour l’aide aux enfants du Laos, ou AFAEL L’éléphant blanc (www.afael.org), a réussi la première de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X