Menu

Sauvegarde de la Vallée de Saint-Ouen (ASV)

Sauvegarde de la Vallée de Saint-Ouen (ASV)

L’association de Sauvegarde de la Vallée de Saint Ouen (ASV) a vu le jour le 30 juin 1987, alors que le site naturel de la Plaine de Meslay, un des 19 sites naturels répertoriés par la loi de 1930 dans le Loir-et-Cher, était menacé par des projets immobiliers et des propositions de gros aménagements.

L’enquête d’utilité publique risquait d’avaliser ces divers changements dans un nouveau POS (Plan d’Occupation des Sols), et alors, adieu qualité et harmonie de notre espace naturel des bords de Loir.

L’Association a répondu de façon pertinente à cette enquête et le projet a été retiré. Dès ce jour s’est imposée la nécessité de la vigilance. Cela impliquait de connaître la faune et la flore de la commune de Saint-Ouen, afin de prévenir et d’éviter que les milieux naturels ne soient amputés ou détruits, au profit exclusif du béton et du mitage de l’espace.

Certes, le progrès est nécessaire, mais jusqu’où ? S’il convient de dire oui aux usines, aux lotissements, à une voirie adaptée à la circulation actuelle, il faut savoir préserver des espaces non urbanisés et totalement protégés ainsi que les coulées vertes tels que le coteau boisé de la Vallée, les bords de Loir, la Vallée de la Goupillerie et la forêt de Vendôme.  A Saint Ouen, la nature a payé un lourd tribut à la société moderne. Depuis quarante ans, elle a été réduite comme une peau de chagrin, et le peu qui reste pourrait bien disparaître à brève échéance.

[Association de la Vallée de Saint]
image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Les enjeux et les coulisses d’un défilé de mode réussi

 Samedi 6 juin, lors du Printemps des Rottes, une des nombreuses attractions fut le défilé de mode, imaginé, créé et

Un bal plein de sens… Merci !

 «C’est juste ce que nous avons à dire à toutes les personnes présentes ce vendredi 6 avril à l’Artésienne, à

Un salon pour trouver un emploi

 Cette année, à Vendôme, le Salon de l’emploi s’est tenu au gymnase de l’avenue Gérard-Yvon, le Minotaure de Vendôme, en

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X