Menu

Nouvelle convention entre Valdem et la Régie

Nouvelle convention entre Valdem et la Régie

Depuis 2013, le syndicat mixte Valdem signe avec la Régie de Quartiers pour son activité de recyclerie une convention annuelle pour le traitement des déchets valorisés pour la revente. En juin, une nouvelle convention à l’essai pendant un an a été actée.

 

Tous les ans, Valdem paraphe une convention avec la Régie de Quartiers pour l’indemnisation des tonnages collectés et revalorisés par la Recyclerie à hauteur de 15 000 euros. A partir de cet été, la formule change, toujours sous forme de partenariat entre les deux structures, mais cette indemnisation sera sur un tonnage valorisé. «Désormais, Valdem va rémunérer le travail du tonnage capté et recyclé de la Recyclerie à hauteur de 228 euros la tonne. Ce prix intègre la totalité des charges liées à l’exploitation de la Recyclerie», explique Thierry Boulay, président du syndicat Valdem. Les apports aux déchetteries de Vendôme, Saint-Ouen et Naveil ne se feront plus à partir du 1er août. En effet, cela fait donc deux ans que la Régie de Quartiers dépêchait du personnel dans ces trois dépôts Valdem. Dorénavant, si vous avez des meubles, bibelots, objets divers à donner à l’association, il faudra les apporter directement au local de Frip’Art t, rue de Courtiras. La Régie est aussi disponible pour venir enlever sur place les meubles qui vous encombrent. «A la demande d’enlèvement d’un meuble chez un particulier, un devis sera effectué. Les meubles ou bibelots revalorisés seront alors comptabilisés et le tonnage précis effectué et contrôlé», détaille Florence Bour, présidente de la Régie de Quartiers. Le travail qui reste dorénavant à envisager c’est la création d’un book pour diriger les agents Valdem à proposer aux particuliers de valoriser leur meuble en le déposant à la Régie de Quartiers directement. Car la difficulté reste à savoir ce qui est recyclable ou non. Une convention signée donc pour une année, et un bilan à venir dans un an.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Un équipement de pointe : le drone !

 Nous avons rencontré le responsable d’une société spécialisée dans «la captation par drone» qui avait pris position devant l’«Espace Outremer»,

«Le millésime du siècle»

 La vendange, précoce, longue et généreuse cette année, est très qualitative, selon les vignerons de l’appellation. On ne demande qu’à

Contre l’exclusion et la marginalisation

 L’association Vendômoise Soleil Eau Vent (SEV) avec sa présidente Barzine Abrika qui gère avec ses bénévoles pendant toute la saison

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X