Menu

Sainte Geneviève célébrée par les gendarmes du Vendômois à Pezou

Sainte Geneviève célébrée par les gendarmes du Vendômois à Pezou

Jeudi 17 janvier, les gendarmes de la compagnie de Vendôme étaient réunis à Pezou afin de fêter leur saint patronne, Geneviève. Moment empreint de solennité ainsi que de convivialité.

 

A l’issue d’une messe solennelle célébrée par le père Cabarat en l’église Saint-Pierre, l’assistance s’est retrouvée à la salle Paul-Martinet.

 

En présence de Léa Poplin, sous-préfète, de Frédéric Chevallier, procureur de la République, du colonel Guilhem Phocas, de Pascal Brindeau, député, de Bernard Pillefer, vice-président du Conseil départemental, d’Isabelle Maincion, présidente du Pays Vendômois, ainsi que de nombreux élus du territoire, le chef d’escadron Grégoire Méchin, commandant la compagnie de Vendôme, a salué l’ensemble des gendarmes placés sous son commandement et en a distingué plusieurs à différents titres. «A l’ombre de sainte Geneviève, il nous faut puiser sa force et sa détermination afin d’exercer quotidiennement cette mission exigeante et dangereuse, souvent contraignante pour notre vie personnelle et familiale, mais ô combien nécessaire et exaltante. Plus largement, cette célébration nous donne l’occasion, rare, de nous rassembler, avec nos amis retraités et nos partenaires du quotidien.»

 

La compagnie de Vendôme, qui rassemble 84 militaires répartis sur six unités et dix sites géographiques, a conduit 2.670 interventions au fil de l’année 2018. Nombre de lettres de félicitations a été distribué en cette occasion marquant l’engagement et l’efficacité des gendarmes du territoire.

 

Seize nouveaux militaires sont venus rejoindre la compagnie au cours des douze derniers mois soit un taux de renouvellement de 20 %, ce qui sollicite encore davantage l’implication de leurs aînés en matière d’intégration et de formation.

 

Enfin, Grégoire Méchin a terminé son allocution par une touche personnelle «Cette sainte Geneviève revêt un parfum particulier pour Amaury (Billon) et moi. Elle est, sans aucun doute pour l’un des deux et probablement pour les deux, notre dernière sur ce beau territoire qui nous a accueillis en 2015. Une aventure magnifique, toujours en binôme, à la tête du groupement-nord du Loir-et-Cher, comme nous avons plaisir à le dire avec malice… Je tenais à vous exprimer ma profonde gratitude pour la confiance et les moments passés ensemble. Cette aventure, individuelle et solitaire par notre rôle, mais collective par essence, demeurera gravée en nous.»


À lire également

Agriculture malade et crise qui monte en puissance

Morosité pour le 70e anniversaire de la FDSEA 41. Certes, il y avait de la joie et un peu de

Cheptel Aleikoum dans «Causette»

Dans son numéro Hors-série Hiver 2018-2019, le magazine «Causette» consacre des articles à deux artistes qui ont quitté leurs premiers

Talents de l’artisanat en Loir-et-Cher

Des majors du CFA professionnel et des artisans à l’honneur… Réconfortant de constater que, malgré les crises, les esprits chagrins,

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X