Menu

Thierry Benoist, porte drapeau des résistants

Thierry Benoist, porte drapeau des résistants

Même si certaines municipalités  se sont déjà prononcées pour ou contre la communauté d’agglomération à 105 communes, notamment Thoré la Rochette, dont Thierry Benoist en est le maire, d’autres n’ont pas encore voté. Afin d’éclairer le débat et suite à l’avis favorable d’une réunion pour un grand Vendômois des 6 présidents des Communautés de Communes du territoire en Octobre (Voir notre édition de Novembre page 39), Thierry Benoist, leader des opposants à ce projet proposé par le Préfet, a tenu à s’exprimer dans nos colonnes.

Le Petit Vendômois
Pourquoi être contre le schéma du Préfet pour une grande agglomération à 105 Communes ? Beaucoup de gens l’attendent, notamment le monde économique du territoire.

Thierry Benoist
Le temps pour prendre la décision est bien trop court. Il nous manque quelques mois voire quelques années pour mieux appréhender cette nouvelle donne, je trouve qu’il y a trop de précipitation et que nous avons besoin également d’étapes. Quand on observe  la réunion des Communautés de Communes de Montoire et de Savigny (la CCVLB) on s’aperçoit que c’est compliqué de s’entendre sur les compétences. Il faut du temps pour apprendre à se connaitre, à se réunir. Comment allons nous pouvoir gérer un si grand territoire à 140 élus minimum ? Admettons, on peut toujours travailler en commission ou en petit groupe mais se rajoute à cette problématique la distance. Il y a 70km entre Villechauve et Le Gault du Perche. Est-ce que les maires feront autant de kilomètres pour simplement enregistrer ce qui sera décidé en bureau ? Pour l’économie,  je serai favorable bien sûr pour créer une convention commune aux 105 au sein d’une seule agence, un seul interlocuteur.

LPV
Plus vous serez réunis, plus vous aurez droit à des dotations de l’Etat. Est ce que la mutualisation des besoins n’est pas la solution de l’avenir ?

TB
Nous avons un profond désaccord avec Pascal Brindeau là-dessus, justement avec l’étude en cours du cabinet KPMG. Leur travail est fait sérieusement, je ne remets pas en cause le sérieux de cette étude mais tout dépend de la question que l’on pose et de la manière dont l’on pilote l’étude. Les dotations calculées sont étudiées par rapport à la DGF (ndlr Dotation Globale de Fonctionnement) mais l’on n’a aucune perspective du montant alloué par la suite. Pour le chapitre des dépenses et des charges, on est dans le flou complet. KPMG ne peut pas faire objectivement une projection puisque l’on ne sait pas ce qu’il y aura comme compétence dans la corbeille de la mariée ! Il va y avoir des choix politique. Ce n’est pas un combat gauche-Droite, c’est un combat d’idées. On voit déjà dans la mutualisation du matériel qu’avec la CPV à 12 communes c’est parfois compliqué, à 105 comment cela va-t-il se passer ? On sait déjà que la réunion entre la CPV et la CVR à 22 communes créera des divergences pour harmoniser les compétences.

LPV
Compliquer pour compliquer, autant aller à 105 tout de suite !

TB
Moi je ne trouve pas, apprenons déjà à nous connaitre, ne brûlons pas les étapes. Toutes mes interrogations mises bout à bout, il y a trop d’incertitudes. Bien sûr que ce n’est pas parce que c’est compliqué que l’on est dispensé de le faire, nous ne sommes pas non plus des affreux contestataires, nous ne sommes pas contre pour être contre. Nous disons simplement qu’aujourd’hui c’est trop vite, trop fort. Chaque étape doit être franchie sans en oublier une.

Propos recueillis par Alexandre Fleury

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Un nouveau départ pour le camping…

 Fermé depuis plus d’un an, le camping municipal de Savigny-sur-Braye, « Le Pré-aux-Moines », est à nouveau ouvert depuis le

La CCI de Loir-et-Cher, en sursis, a reçu François Bonneau, président de la région

 La récente assemblée générale de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Loir-et-Cher marquera, pour le futur, les premiers signes

Salon bien-être, thérapies et pratiques naturelles – 3 octobre – MONTOIRE

 Un collectif de 10 praticiens regroupés sous le nom de «cercle des thérapeutes», organisent avec le soutien  de l’association NAMASTE

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X