ManifestationsSorties et loisirs

Par ici… la bonne soupe !

Comme chaque année, le jardin du Plessis-Sasnières va devenir le temple de la soupe dimanche 10 novembre avec un programme aussi dense que l’onctuosité présente dans les bols.

 

sasnieres fete de la soupe 19Dès 9 h, les participants au concours de soupe seront accueillis pour cette 7e édition.

 

À 10h, le jardin ouvre ses portes au public, une heure avant le début des dégustations du jury et du public, les délibérations pour la «soupe de mots» interviendront de façon concomitante.

 

À 13h, le jury délibérera autour du concours de soupe avant de partager un repas avec le public, l’ensemble se poursuivant par le vote.

 

Les prix seront remis à partir de 15h30.

 

Les membres du jury sont, pour la plupart, bien connus du grand public. Ainsi, parmi les gourmets des mots du jour : Natacha Polony (magazine Marianne), Christophe Gendry (Nouvelle République – Loir-et-Cher), Patrick Tudoret (écrivain), Rosamée Henrion (créatrice du jardin) et Jean-Paul Gisserot (éditeur).

sasniere photo fete soupe

Le jury des gourmands n’est pas moins illustre : Emmanuel de Brantes, Périco Légasse (journaliste et critique gastronomique), Guillaume Foucault (chef étoilé du Pertica), Jean Bardet (grand chef), Isabelle Maincion (conseillère régionale et président du Pays vendômois) et Chantal Colleu-Dumond (directrice du domaine de Chaumont).

 

Le concours de soupe est réparti en cinq catégories : amateurs (tout public), jeunes marmitons (moins de 18 ans), collectivités (équipes constituées de personnes travaillant dans des collectivités : écoles, collèges, maisons de retraite …), restaurateurs professionnels (équipes dont au moins un membre travaille dans la restauration), apprentis et élèves écoles et lycées hôteliers.

 

Toute la journée, les recettes proposées serviront de source d’inspiration aux cuisiniers de tous les jours, les gourmands de légumes, les adeptes du bol chaud en hiver et du froid en été…

 

Mais, c’est aussi l’occasion de découvrir ce magnifique jardin paré des couleurs automnales et d’imaginer ce qu’il sera au printemps prochain.

Le Petit Vendômois

Mensuel gratuit depuis 32 ans, tiré à 28 000 exemplaires, le Petit Vendômois se veut proche de ses lecteurs, familier et convivial, sérieux sans se prendre au sérieux, ambitieux sans prétention…à l’image du Vendômois. Dans ses colonnes, on y trouve le Vendômois de toujours: celui d’hier, celui d’aujourd’hui, celui de demain (agenda, spectacles, concerts, expositions, fêtes et manifestations diverses, informations, échos, histoires et curiosités).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X