Menu

«Les Escapades de Petitrenaud» en Vendômois

«Les Escapades de Petitrenaud» en Vendômois

L’animateur vedette Jean-Luc Petitrenaud s’est déplacé les 12 et 13 avril en Vendômois à l’initiative du couple Laurine et Alexandre Chevallier de la Maison du Vin, rue Renarderie.

«Nous avons été un peu le fil rouge de l’émission, ayant pris la décision de contacter Jean-Luc Petitrenaud que nous apprécions énormément dans son émission «Les Escapades». En plus, cela met la région et la ville de Vendôme sur le devant de la scène» explique Alexandre.

Ayant également soumis une liste d’intervenants travaillant dans les métiers de bouche, les cavistes vendômois ont pu alors apprécier le professionnalisme de l’animateur vedette et de toute son équipe.

Ainsi la Ferme de Morillard à Lancôme, producteurs de porc, la boucherie-charcuterie-traiteur de M. et Mme Reversé à Villiers-sur-Loir, le fromager Ouvrard à Villiersfaux et le vigneron Dominique Norguet à Thoré-la-Rochette représentant l’AOC Côteaux du Vendômois, ont pu présenter leur production et savoir-faire local. Cette équipe vendômoise a été complétée par deux chefs des restaurants Le Pertica et Le Petit Bilboquet à Vendôme.
La qualité des produits présents a impressionné Jean-Luc Petitrenaud, véritable défenseur de la gastronomie attachée aux terroirs.
Sans but académique, l’émission est plutôt bon enfant, plongeant le téléspectateur dans une ambiance conviviale autour de l’art de vivre dans nos campagnes.

«Les Escapades de Petitrenaud» est une des rares émissions à mobiliser 9 personnes au total dont 3 caméras pour tourner en une seule prise, sans filet ni répétition. Il faut donc être le plus naturel possible, une véritable improvisation» s’amuse Laurine de la Maison du Vin.

Dimanche 22 mai, à partir de 12h05 «Les Escapades de Petitrenaud» sur France 5 ;
replay sur le site www.france5.fr

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Brown Turner est dans la place

 Le musicien vendômois Bruno Latournerie livre un nouvel album décapant. Une charge subtile à destination de ces multinationales qui nous

Il est venu le temps des citrouilles et des esprits farceurs

  Un amour de citrouille… Potiron, potimarron, courges, citrouilles et autres, le 14 octobre, dans le potager du château de

A Saint-Ouen, des déchets bien traités

 Les nouveaux enjeux économiques et environnementaux sont au centre de l’agrandissement du nouveau centre régional de regroupement des déchets dangereux.

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X