Menu

Une nouvelle salle omnisport à l’automne

Une nouvelle salle omnisport à l’automne

Une nouvelle salle de sport est en construction à Montoire, entre le terrain de rugby et le Dojo. Le premier coup de pelle a été donné début novembre et le projet porté par la Communauté de communes devrait aboutir en septembre prochain.

En 2006, c’est le club de tennis ayant besoin d’un second court couvert qui en fait le premier la demande, mais le projet met longtemps à voir le jour. En 2007/2008 Benoît Rousseau, conseiller municipal de Montoire et vice-président en charge des sports et de l’enfance à la Communauté de communes est très sollicité par l’ensemble des clubs sportifs. Il réclame alors et défend lors des séances du Conseil du Pays de Ronsard la création d’un «plateau multisports». En 2010/2011 le cabinet Gâtineau effectue une enquête très sérieuse qui démontre très clairement qu’il manque au moins un second gymnase à Montoire pour satisfaire à 90% le besoin des 1000 enfants qui y sont scolarisés et la demande des nombreux clubs sportifs.

Ce projet, très attendu, est inscrit à l’ordre du jour de la CCVLB et les subventions récemment obtenues en permettent enfin la réalisation. L’Etat, la Région, le Département et autres instances sollicitées financent à 80% le projet, soit autant que la législation l’autorise. Tandis que la ville de Montoire elle, vend les deux parcelles pour 2 euros symboliques. Cette réalisation –bâtiments et parking– implantée sur 5000 m2 coûtera environ 2,5 M euros. La salle omnisport dite «à énergie positive» sera de très haute qualité environnementale. Tous les matériaux qui la composeront ont été étudiés soigneusement qui vaudront au bâtiment le très envié label «BEPOS» : panneaux photovoltaïques et chaufferie bois à granulés entre autres. Le surcoût en a été compensé par une dotation de 400 000 euros supplémentaires du ministère de l’Environnement qui encourage cette démarche dite de « croissance verte ». D’autres particularités améliorent encore ce projet haut de gamme : quatre vestiaires dont deux accessibles de l’extérieur, un mur d’escalade à cinq voies, 200 places de gradins et 50 places de parking.

Benoît Rousseau, à présent délégué aux sports, à l’enfance, la jeunesse et la vie associative, se réjouit de voir enfin aboutir cet équipement sportif indispensable aux Montoiriens et réclamé par tous. Le jeune conseiller municipal répète souvent avoir été encouragé dans cette quête par l’opiniâtreté des sportifs et autres divers responsables d’associations des Communauté du Pays de Ronsard et des Vallées Loir et Braye.

Anne Braillon

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Remise de chèque suite au Runbow

 Le 4 juin, c’était la fête à Vendôme. Souvenez vous, ces coureurs à travers la ville, sur un parcours de

Qi Gong de Santé

 Dans les parcs, sur le pas de leur porte, ou même à l’usine, les Chinois sont des millions à pratiquer

Le triathlon des coteaux du Vendômois, une raison d’espérer…

 Une nouvelle fois contraint par la pandémie, l’US Vendôme triathlon reporte son traditionnel week-end triathlon au 25 et 26 septembre.

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X