Menu

400 lettres de la Première Guerre mondiale aux Archives de Blois

400 lettres de la Première Guerre mondiale aux Archives de Blois

Mardi 7 février, Maurice Leroy, ancien ministre, Président du Conseil départemental de Loir-et-Cher, et les descendants d’Albert-Jean Després, officier durant la Première Guerre mondiale, ont signé une convention de don d’archives concernant plus de 400 lettres de ce poilu, disparu en 1918. Un don qui permet aux Archives départementales de Loir-et-Cher d’enrichir leur fonds d’un témoignage exceptionnel.

La Grande Guerre d’un poilu de Loir-et-Cher

Août 1914, Albert-Jean Després, secrétaire de mairie à Pierrefitte-sur-Sauldre, est appelé sous les drapeaux, comme des millions de Français. Il a 32 ans. Durant quatre années, il ne cesse d’écrire à sa femme et à son fils. Nouvelles du front, réflexions sur la guerre, nostalgie de la famille et de la maison… Ce sont, au total, plus de 400 lettres qui apportent un témoignage bouleversant sur l’enfer des tranchées. Albert-Jean sera blessé une première fois en 1915, avant de tomber au champ d’honneur le 29 avril 1918, quelques mois avant la fin des combats.

Un don exceptionnel aux Archives départementales de Loir-et-Cher

Epouse du petit-fils d’Albert-Jean Després et directrice du Club de la chasse et de la nature, Agnès Després souhaitait que ce fonds épistolaire revienne en Loir-et-Cher. Avec la convention de don signée entre Maurice Leroy, et les arrière-petits-enfants d’Albert-Jean Després, c’est désormais chose faite. Comme le souligne Maurice Leroy,

«ces lettres sont un trésor précieux pour enrichir  notre mémoire collective et ne jamais oublier ce que fut l’enfer de la Première Guerre mondiale».

Des lettres accessibles à tous sur Internet

Ce don vient compléter la grande collecte d’archives privées de la Première Guerre mondiale, une action menée par les Archives départementales de Loir-et-Cher en 2014.
La totalité des lettres d’Albert-Jean Després sera numérisée en 2017 et disponible à la consultation, gratuitement, sur le site www.culture41.fr, rubrique «Archives départementales».

Pour Maurice Leroy, «la vocation de nos Archives départementales est de faire dialoguer le passé et le présent et de rendre accessible au plus grand nombre les richesses de notre Histoire».

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Lorsque la duchesse de Berry, à son tour, passait par Vendôme

 Après le très bref passage de la duchesse d’Angoulême dans notre bonne ville de Vendôme, le mercredi 16 août 1815(1),

Une vieille amitié franco-allemande

 En 2013, le jumelage Vendôme-Gevelsberg fêtait 40 ans d’amitié franco-allemande à Vendôme, avec de multiples manifestations qui avaient duré tout

A propos des lavoirs de Vendôme

 Alors qu’en été les promenades en barques, toujours très prisées, et ce depuis plusieurs années, favorisent la découverte, sous un

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X