Menu

Conférence de rédaction : Minier arrondit les angles

Conférence de rédaction : Minier arrondit les angles

Saison 1. Prologue. Le jeudi 13 septembre se tenait au bar du Saint-Georges, à Vendôme, une conférence de rédaction inédite avec pour objet de déterminer les sujets et les angles qui seront abordés dans le cadre de notre feuilleton sur le groupe Minier.

 

Minier

 

Une belle surprise. Une vingtaine de personnes, collaborateurs et partenaires du groupe, ainsi que des lecteurs du Petit Vendômois ont livré une prestation surprenante et de haut vol pour des non-initiés aux techniques journalistiques. L’organisation au cordeau, et néanmoins chaleureuse, de Valérie Piauger-Chesneau y est sans doute pour quelque chose : entrée fléchée, badges, ambiance cosy, bulles et mignardises goûtues… les liens se sont créés rapidement et naturellement entre les participants. L’apport de personnalités extérieures à l’entreprise a permis d’élargir le champ des débats et d’y apporter un autre éclairage, délicieusement décalé parfois.

 

Le feuilleton s’installe

MinierAprès une courte introduction pédagogique et confraternelle de Francis Minier et d’Alexandre Fleury, le directeur de publication du Petit Vendômois, la conférence de rédaction a débuté, organisée par petits groupes de quatre ou cinq personnes, sous la tutelle d’un rapporteur, où les participants ont mis en exergue les thématiques phares qu’ils souhaitaient voir aborder dans le feuilleton qui s’installe jusqu’en juillet dans nos colonnes. Des sujets parfois convenus, comme l’historique ou les projets du groupe, mais aussi plus novateurs, et bien dans l’air du temps, comme la féminisation, le patrimoine ou l’environnement. Chaque groupe était identifié par une des activités du groupe. « Bétons, Travaux publics, Recyclage, Granulats et Transports » ont donc cogité une heure durant pour livrer le résultat de leurs travaux et de leurs échanges, pressés par un journaliste en charge de leur rappeler le chronomètre et sous la houlette de Francis Minier et d’Alexandre Fleury qui butinaient de table en table à la recherche du miel cérébral concocté par nos journalistes d’un soir. « Digitalisation, modernisation, technologies, recrutement, portraits de collaborateurs, formation, vie de l’entreprise, actions sociales et culturelles »… la place manquait sur le tableau pour apposer les post-it, sorte de mots-clés qui résumaient la teneur des sujets abordés par nos apprentis journalistes.

 

Dessine-moi une mascotte

Thomas Mellinger et Frédéric Renoux, lecteurs assidus et rapporteurs désignés, ont surpris par la teneur et la clarté de leurs interventions. Autre participante qui a bousculé les codes : Catherine Bonneau, qui a excellé dans une partition détonante avec pour suggestion de feuilletonner nos publications via une mascotte dédiée, sorte d’explorateur pour une invitation « au voyage dans la galaxie Minier ». Une idée qui fait son chemin et qu’on pourrait retrouver sous peu en format vidéo.

 

Sandrine, Bertrand, Maître Rouillac, Jean-Christophe, Christine, Bruno, Daniel, Nicolas, Emilie et les autres… nous ont bluffés par leur imagination et on se prend à souhaiter à toutes les rédactions de presse des conférences aussi productives. Fidèles en somme aux valeurs défendues par le groupe : équipe, implication, respect, savoirs. Au prochain épisode de ce feuilleton sur la vie et les valeurs de l’entreprise, la vie sociale avec, en ligne de mire l’apparition de la mascotte Minier en cours d’élaboration. A découvrir sans modération dans notre numéro de novembre…

Jean-Michel Véry

Jean-Michel Véry

Journaliste à Politis, à Europe 1, au Petit Vendomois, rédacteur "tourisme" à Néoplanète, pigiste au Figaro et à l'Optimun.


À lire également

28e foire aux arbres à Morée Samedi 7 et dimanche 8 novembre

Salon de l’artisanat et de la gastronomie Programme des animations Samedi et dimanche, de 9h à 19h, durant ces deux

« Mam’zelle Bricolette » bricole pour vous

A Rocé, en avril, Anne Lhuillier ouvre « Mam’zelle Bricolette », sa boutique d’artisan-créateur. Un atelier spécialisé en relooking de

L’autoentrepreneur nouveau est arrivé

Le billet économique de la BGE ISMER Non, le régime de l’autoentrepreneur ne disparait pas comme cela a été parfois

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X