Menu

Les busards : Une richesse agricole patrimoniale

Les busards : Une richesse agricole patrimoniale

En ce moment, de gracieux rapaces sillonnent les plaines agricoles, à la recherche de lieux de reproduction (si ce n’est déjà fait). Ces rapaces gris/blanc (pour les mâles) sont des Busards. Trois espèces sont susceptibles d’être rencontrées dans notre département : le Busard Saint-Martin, le Busard cendré et le Busard des roseaux. Autrefois ces rapaces, se reproduisaient dans les landes et les marais, malheureusement ces milieux ont été détruits et les Busards ont compensé ce manque en s’installant dans les cultures céréalières (essentiellement).

Notre région, constituée de nombreuses plaines agricoles, constitue donc un secteur favorable et privilégié pour les couples de Busards. Ils s’installent au sol, souvent dans les champs d’orge et de blé et pondent de 3 à 6 œufs. Les œufs seront couvés pendant environ un mois. Les jeunes seront nourris au nid pendant un peu plus d’un mois et finiront par prendre leur envol.

Ces rapaces ont deux particularités : ils effectuent de superbes parades nuptiales destinées à se séduire et lors de l’élevage des jeunes, le mâle, de retour de chasse, transfère sa proie, en vol, à la femelle. Celle-ci la rapporte au nid et la « prépare » pour les jeunes.

Ces rapaces protégés sont indispensables aux agriculteurs puisqu’ils s’alimentent principalement de rongeurs (jusqu’à 1000 campagnols par an et par busard). Malheureusement la période de reproduction coïncide souvent avec la moisson et par conséquent les jeunes (souvent incapables de voler) finissent, par mégarde, dans les moissonneuses-batteuses.

Cette année l’association Perche Nature effectue un recensement des couples de Busards sur le Nord Loir-et-Cher et réalisera, si besoin est, des actions de protection en concertation avec l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) et bien-sûr les agriculteurs. Ces actions consistent le plus souvent à matérialiser le nid par des éléments visibles placés tout autour sur une zone de quelques mètres carrés afin d’éviter que les engins agricoles ne passent dessus.

Pour toute observation de Busards (nids ou adultes), n’hésitez pas à prendre contact directement avec l’association Perche Nature au 02-54-80-11-05 ou par mail à perche.nature@wanadoo.fr

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

4e édition du Salon bien être

 L’association Be Wellness réunit des thérapeutes de pratiques naturelles et alternatives. Elle organise pour la 4e année consécutive leur salon

20 ans de cabaret

 En octobre, le cabaret Madame Sans Gêne aura 20 ans. Toujours aussi jolies, ces dames entament donc leur 21e saison.

L’art de s’évader près de chez soi !

 Le tourisme et tous les métiers qui gravitent autour ont subi durement la pandémie. Plus aucun touriste, ni évènement pendant

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X