Menu

Couture-sur-Loir, le village des jardiniers

Couture-sur-Loir, le village des jardiniers

Lorsque l’on évoque les jardins dans le Loir-et-Cher, l’on pense immédiatement à Couture-sur-Loir, l’une des composantes historiques de la commune nouvelle de Vallée de Ronsard, qui compte quelque 530 habitants.

 

Est-ce parce que le village a vu naître, en 1524, Pierre de Ronsard, ce poète qui devait immortaliser la nature sous toutes ses formes, fleurs, forêts, animaux… que ses habitants ont conservé, au fil du temps, la passion du jardinage et l’envie de faire partager leurs créations ? En 2000, Geneviève Naudin, une artiste de renom, aux multiples talents, a fédéré ces énergies et créé l’association des «Jardins de Cassandre», du nom de l’une des muses de Ronsard. De 2000 à 2015, l’association a organisé, l’une des plus belles manifestations de la région, «La Foire à la Bouture» qui a fortement contribué à développer la notoriété du manoir de La Possonnière. C’est également à elle que l’on doit l’ouverture au public des jardins privés, lors des «Rendez-Vous aux Jardins». Fait pratiquement unique en France, les jardiniers du même petit village ouvrent les portes de leur domaine aux visiteurs auxquels ils réservent un accueil inoubliable.

 

Ces dernières années, ce sont huit jardins, tous obéissant à une inspiration différente, qui ont été ouverts : Le Jardin des Arts, le Jardin aux Délices, le Jardin des Courants du Loir, le Jardin du Poirier, Le Jardin du Lapin, celui du Liseron, celui de la Belle Iris. La relève doit être assurée par les élèves de l’école qui, sous la direction d’Etienne, ont aménagé un jardin pédagogique. Celui-ci a reçu, à la fin de l’année 2019, le prix spécial du jury décerné par la Société d’horticulture de France, afin d’encourager ses créateurs à poursuivre leurs efforts. Ainsi que le souligne Geneviève Naudin, «Le jardinage est une activité fédératrice entre les individus, toutes générations confondues ; il peut constituer un moment de partage, d’entraide et d’échange qui contribue à forger la cohésion d’un groupe.» Depuis l’année 2000, les jardiniers de Couture accueillent un public de plus en plus important puisque l’on a pu compter jusqu’à 1 200 personnes dans le même lieu.

 

L’essor a été interrompu en 2020 d’un côté, nous a expliqué Geneviève «parce que nous souhaitions réfléchir à de nouveaux développements de la manifestation, et de l’autre, en raison des problèmes liés aux contraintes sanitaires.» En 2021, les jardins seront ouverts même si l’on ne peut pas encore appréhender les modalités de cette ouverture. «Les jardiniers ont une grande générosité et éprouvent le besoin de partager leur passion avec les gens qu’ils accueillent. Ne pas le faire représente pour eux une véritable souffrance.» Geneviève Naudin, avec sa sensibilité d’artiste, est passionnée par l’évolution de son village : «Je fais un rêve dans lequel Couture, ce lieu qui concentre le charme, la poésie et la nature, trouverait son identité dans les jardins. Les épisodes de confinement ont amené beaucoup de gens à prendre conscience de la nécessité de demeurer en contact avec la nature et à avoir envie de préserver leur environnement.» Comme la nature ne s’arrête pas aux plantes, cette année, l’association a pris contact avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) afin de proposer une animation portant sur ces autres habitants des jardins dont le chant encourage les jardiniers et contribue à leur apporter paix et bonheur.

 

La présidente des Jardins de Cassandre cite volontiers l’exemple de Chédigny, cette commune de l’Indre-et-Loire, qui a été la première collectivité à se voir attribuer le label de «Jardin remarquable». A Couture, c’est un véritable élan de la population qui a poussé le village vers la mise en valeur des jardins.
L’aménagement par la municipalité de Vallée de Ronsard du site de l’Isle verte, si chère à Ronsard, et la transformation du jardin de La Possonnière en jardin de style Renaissance, sont venus renforcer l’attrait exercé par le village sur les visiteurs. Nul doute qu’un jour prochain, le rêve de Geneviève Naudin ne devienne enfin une réalité !

 

Xavier Campion

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Venez fêter Dame nature !

 La Fête de la nature, ce sont des manifestations gratuites au contact direct de la nature, pour permettre à tous

A la poursuite d’« Octobre rose » !

 Et si vous preniez le départ en rose pour cette 2e édition de la course contre le cancer, dimanche 8 octobre,

Escape-game au temps des Templiers

 Avez-vous déjà participé à un escape-game… dans une commanderie templière ? La commanderie d’Arville propose cet escape-game inédit durant un week-end

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X