Menu

Joëlle Dubois

Joëlle Dubois

Joëlle Dubois, plasticienne, artiste reprend ses cours d’arts plastique avec Graine d’Artistes à la salle de l’USV. Déjà l’année dernière avec un groupe d’adultes, Joëlle Dubois ouvre son savoir à nouveau vers les enfants pour cette saison 2015-2016.

Il y a deux vies chez Joëlle, l’une avant ses 3 garçons, une autre après mais la peinture a toujours couvert ces deux périodes. D’abord dans différents cours d’ateliers d’artistes pour apprendre, cependant «je restais sur ma faim, je devais creuser un peu plus la théorie, l’histoire de l’art» explique l’artiste. Après un congé parental qui l’éloigne de son premier métier de cadre commercial, elle retourne à la Faculté pour obtenir son diplôme d’art plastique en 2004. Vacataire de l’Education Nationale comme professeur d’Art plastique notamment au collège Robert Lasneau de Vendôme, Joëlle Dubois aime transmettre mais reste un peu frustrée de ne pas pouvoir prendre son temps avec les collégiens.

«En privé c’est autre chose, je peux m’investir avec chacun de mes élèves. Même si le sujet est imposé pour les cours des enfants, je travaille avec eux beaucoup les exercices d’observation. La mémoire, la dextérité, les couleurs, la composition, on apprend tout cela dans le jeu».

Dans les cours des adultes c’est différent, Joëlle Dubois les laisse choisir le sujet, c’est plus libre. «Cela n’empêche pas d’apprendre quand même ! Pour avoir envie de le faire, il faut la liberté, on peut apprendre sans leur imposer une méthodologie stricte privilégiant leur part de créativité.»

Une pause avec son association «Graine d’Artiste» entre 2011 et 2014, lui permet d’exposer son travail ce qu’elle n’avait jamais pris le temps de faire auparavant. «Se confronter au regard des autres, c’est important, cela vous nourrit. Même si je redonne des cours depuis l’année dernière, je garde maintenant du temps pour peindre et organiser des expositions». Investie comme vice-présidente de l’association des «Artistes du Vendômois» depuis un an, elle a exposé cette année avec 3 autres artistes chez le sculpteur Elair dans son atelier le week end des Journées Européennes du Patrimoine et à la Chapelle St Jacques jusqu’au 4 octobre. Joëlle Dubois a même reçu en avril dernier le prix du jury dans la catégorie peinture à l’Académie Européenne des Arts France à Paris.

Ses sujets d’inspiration sont divers mais le végétal prend beaucoup d’importance chez elle. Cultivant un jardin et un potager dans sa maison de Naveil depuis plus de 20 ans, elle est sensible au respect de la nature, trouvant sa muse directement au contact de son jardin. Depuis quelques années «le choix d’utiliser des techniques à l’eau exclusivement» lui permet de militer sur éco-responsabilité, un tournant qu’elle a pris en découvrant en plus dans la lecture du livre de Fabienne Verdier «Passagère du silence», révolutionnant son travail grâce à l’utilisation du pinceau chinois. En effet, jouant avec celui-ci, elle laisse sa part de liberté s’exercer sur la toile, véritable source pour cette artiste d’imaginaire et de rêverie. L’humain a sa place également avec des portraits ou des scènes de genre et le cosmos «et son fabuleux terrain d’observation et d’imagination, qui nous dépasse et nous relie au divin» s’exprime t’elle.

Joëlle Dubois transmet par ses cours, sa passion.

Fixer l’empreinte du monde sensible, visible ou immatériel, travaillant sur la mémoire, sur des émotions conscientes ou inconscientes, Joëlle Dubois exposera ses oeuvres à Paris fin octobre, à Tours en novembre et un projet d’exposition en 2016 au Canada. Et comme le disait Matisse, l’un des peintres préféré de Joëlle Dubois «Il y a deux façons d’exprimer les choses: l’une est de les montrer brutalement, l’autre de les évoquer avec art». Joëlle est sans conteste dans la seconde catégorie.

Cours d’arts plastiques tous niveaux :
Adultes le mercredi 9h30-11h30
Enfants et ados le mardi 17h00-18h30
Salle de l’USV UA, rue du Dr Faton à Vendôme
Rens 06 07 10 23 94

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Foire aux laines Châteaudun – Les 3, 4 et 5 juillet 2015

 Pour la 20e édition, la municipalité a opté pour un retour aux grands classiques qui font la renommée de la

Feu Conseil général a tenu sa dernière session

 La dernière session du Conseil général, le 6 mars, était celle des au-revoir. Jeudi 2 avril, ils seront encore 30

Les chemises du passé

 L’exposition Transposition de Laurence Bernard, prévue en septembre est une invitation tactile au souvenir des tissus oubliés. D’ici là, l’artiste

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X