Menu

Une maison familiale rurale «nouvelle génération»

Une maison familiale rurale «nouvelle génération»

Le 24 mars, s’est tenue l’assemblée générale de la MFR de Saint-Firmin-des-Prés. L’occasion pour les enseignants, les élèves, les familles, les maîtres de stage… de dresser le bilan d’une année scolaire, mais aussi d’une belle année de projet.

Outre le bilan administratif et la présentation comptable affichant un excédent de 61 678 euros, la rencontre organisée par la MFR de Saint-Firmin des Près a été marquée par la présentation du projet de construction du nouveau bâtiment par le directeur, Yann Beaurain.
«Sur le terrain de quelque 25 000 m², le long de la RN10 depuis les établissements Lajoinie jusqu’au giratoire, nous allons élever un bâtiment de 1 200 m² et un atelier de travaux pratiques de 450 m².» Le permis de construire validé, délivré trois jours plus tôt, il ne reste plus que la réception du diagnostic archéologique pour entrer dans le concret. «Les fouilles ont été réalisées du 20 au 24 février par l’INRAP de Tours. Une voie carrossable et un site artisanal ont été découverts sur quelque 2 400 m². Si cela est nécessaire, nous construirons en décalage de 50 mètres, ce qui ne pose pas de difficultés hors l’allongement des réseaux. »
Un investissement conséquent
Le bâtiment, de plain-pied, aura une ossature bois et paille. Il accueillera neuf chambres de six lits, une autre de deux lits pour personnes à mobilité réduite et une dernière pour le surveillant de nuit. Un restaurant de 120 m² adossé à une cuisine fonctionnelle, trois salles de cours et une salle informatique de 40 m² chacune, ainsi qu’un pôle administratif de 80 m² viennent compléter l’ensemble. En extérieur, un city-sports permettra aux élèves de se pratiquer de multiples activités.
Côté budget, l’engagement est d’importance puisque l’investissement s’élève à 2,5 millions d’euros, dont près de 2,15 millions pour les constructions. Une subvention de 1,5 million d’euros a été inscrite au budget du Conseil régional, et de 200 000 € à celui du Conseil départemental. L’établissement emprunte 800 000 d’euros en attendant la vente du site actuel.
Les travaux devraient débuter effectivement en septembre 2017 pour une rentrée 2018 dans les nouveaux locaux.

Caroline Fontaine

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

École, 8 ou 9 demi-journées, c’est selon

 Si la réforme des rythmes scolaires initiée en 2013 et devenue depuis la règle commune à toutes les écoles (hors

Légumes en folie à la bibliothèque de Vendôme

 En préparation de la «Nuit de la bibliothèque» du 9 octobre sur le thème du potager, la bibliothèque organise des

Le Saviez-vous ? (A propos des Scouts)

 Il existe en France beaucoup de groupes appelés «Scouts». Mais sont-ils vraiment tous pareils ? En Vendômois, il existe 3

MENU
X