Menu

Première pierre au collège Louis Pasteur de Morée

Première pierre au collège Louis Pasteur de Morée

Le chantier de 8,8 millions d’euros sera terminé à la fin 2018

 

D’ici 2021, tous les collèges de Loir-et-Cher auront été mis aux normes, soit par restauration, soit par reconstruction ou construction de nouveaux bâtiments.

 

Le dernier chantier en date, à Morée, porte sur le collège Louis-Pasteur, qui devrait être fonctionnel, à 100% à la fin 2018, après la livraison de la partie neuve au printemps de la même année.

 

La pose de la première pierre, en présence de bon nombre d’élus (Maurice Leroy, président du Conseil départemental ; Jacqueline Gourault et Jeanny Lorgeoux, sénateurs ; Bernard Pillefer et Florence Doucet, conseillers départementaux du Perche ; Jean-Marie Janssens, vice-président du Conseil départemental, etc,…accueillis par Bernard Bourgeois, maire, et Marie-Hélène Dubost, principale et son équipe) a précédé la visite des locaux actuellement en fonction, tant en dur qu’en préfabriqué, avec un passage par la cantine, avant une présentation du site en cours d’aménagement.

 

Louis PasteurMené sous la responsabilité de l’architecte Patrice Kauz, le chantier prévoit d’accueillir, dans les meilleures conditions possibles, plus de 400 élèves dans des classes rénovées et/ou agrandies, avec la création d’un parvis sécurisé et d‘une zone de cheminement depuis les salles vers les cars scolaires et, la création d’une salle polyvalente, le redéploiement de l’infirmerie, de la loge et de l’administration, avec l’agrandissement du préau et du centre de documentation informatique. Le tout complété par la mise aux normes de la production culinaire, la réalisation d’un parc de stationnement pour les véhicules des enseignants et du personnel et l’amélioration de l’isolation du gymnase.

 

L’acquisition d’une parcelle de 770 mètres carrés et la démolition de 1.100 mères carrés libéreront un espace de construction de plus de 1.200 mètres carrés, avec une rénovation globale de 2.300 mètres carrés, le tout pour un investissement de 8,8 millions d’euros. Les six classes en préfabriqué seront supprimées.

 

Après Morée, il ne restera que deux collèges, Bracieux et Contres, à terminer, en mises aux normes, avant d’attaquer la restructuration d’une bonne partie du parc, en maintenance suivie. Et l’on pourra lors écrire que le Conseil départemental a bien travaillé sa copie, ce qui mérite une bonne note, à défaut de satisfecit définitif car rien n’est terminé pour donner de bonnes conditions propices à faciliter une bonne éducation généraliste et l’accès égalitaire, pour tous, à la formation.

 

Richard MULSANS


À lire également

La Segpa en danger au collège Janequin

C’est l’incompréhension pour les parents d’élèves du collège Clément-Janequin de Montoire-sur-le-Loir. Pour la rentrée de septembre 2017, la Section d’enseignement

Des collégiens de Saint-Amand-Longpré en visite à la carrière Minier de Conan-Pontijou

Dans le cadre de l’opération du Conseil départemental «L’aventure de l’entreprise», à destination des collégiens du département, une classe de

Dans les coulisses du futur Centre aquatique

En octobre, dans le cadre de la manifestation nationale « Les Coulisses du bâtiment », près de 600 collégiens et

X