Menu

L’art de s’évader près de chez soi !

L’art de s’évader près de chez soi !

Le tourisme et tous les métiers qui gravitent autour ont subi durement la pandémie. Plus aucun touriste, ni évènement pendant 2 mois et aujourd’hui, avec le process à respecter, sorte de cahier des charges répercutant tout ce que vous devez mettre en place pour une ouverture au public, la saison sera sûrement compliquée.

 

«Nous sommes un peu dans le flou en ce moment. Est-ce que nos promenades en calèche, créées l’année dernière pour des visites ludiques de la cité pourront circuler cet été ? Est-ce que nous allons pouvoir mettre en place notre nouvelle activité autour des trottinettes tout terrain électriques ? Nous voudrions programmer, avoir une perspective mais nous ne pouvons pas» se désolait Corinne Gontier, directrice de l’Office de Tourisme de la Communauté Territoires Vendômois. Ce qui a été autorisé mi-mai, c’est la réouverture des jardins et petits sites. Celui de Sasnières ou les jardins de la Commanderie d’Arville pour le Vendômois sont accessibles dorénavant car une grosse partie de l’activité se fait en plein air avec un contrôle du nombre de visiteurs et donc les gestes barrières et sanitaires peuvent s’y exercer plus facilement. Les mairies jouent un rôle important en autorisant ou pas l’ouverture de ces lieux.

 

«On revient finalement à ce que le gouvernement a présenté où les décisions se font localement, engageant les collectivités et les préfectures. Sur notre site internet, les réouvertures seront inscrites en temps réel, au fur et à mesure. Ce qui est compliqué pour ceux qui désirent rouvrir, que ce soit les sites touristiques ou même les restaurants début juin, c’est d’évaluer économiquement le coût en sachant qu’il faut investir dans les lieux pour le sécuriser et pour finalement moins de visiteurs ou de consommateurs. Le problème se pose pour l’association du train touristique qui devant faire voyager moins de 10 personnes, désinfecter entre chaque voyage, mobiliser des bénévoles qui souvent sont justement dans les âges sensibles au Covid-19, a renoncé à faire circuler le train dans l’attente d’une évolution des règles sanitaires» poursuit la directrice.

 

Les festivals 2020 comme celui de Guitare de Vendôme en juillet ou folklorique de Montoire-sur-le-Loir en août sont annulés et repoussés à 2021. «Aucune visibilité, c’est au coup par coup, à la quinzaine que les choses se décantent. L’Office de Tourisme est resté en activité grâce au télétravail et pourrait rouvrir au public à partir du moment où nous avons des activités à promouvoir ce qui n’était pas le cas jusqu’à maintenant» détaille Corinne Gontier. La réouverture des bars et restaurants s’engage dès le 2 juin mais un grand point d’interrogation demeure sur ceux qui pourront mettre en place les gestes barrières et autres plexiglass qui avouons-le, ne seront pas réellement chaleureux. « Par contre les restaurateurs et les cafetiers qui possèdent une terrasse en plein air ont un process de déconfinement plus simple mais avec l’obligation que la météo soit favorable cet été».

 

La clientèle touristique sera française cette année et l’Office de Tourisme cherche par une communication mise en œuvre récemment pour les attirer encore plus que les précédentes saisons. «Nous avons déjà majoritairement des touristes français franciliens mais cette année ils seront encore plus à l’honneur. Nous avons travaillé sur une proposition de produits destinés à une clientèle d’individuels, s’appuyant sur les hébergements, et étoffée par des offres de loisirs. Nos 97 hébergements adhérents ont été contactés, Clémence et Elodie ont été chargées pendant le confinement de ce travail relationnel très important avec nos prestataires ainsi qu’avec tous les sites touristiques adhérents à l’Office» détaille la directrice.

 

«En Vendômois, cultivez l’art de vous évader près de chez vous» a été le slogan choisi avec une démarche proposant aux clients des expériences où ils prendront le temps. «Une stratégie qui prend tout son sens aujourd’hui en se positionnant comme une des réponses au besoin de ressourcement, de bol d’air qu’un grand nombre de personnes va manifester une fois le confinement passé» conclut optimiste Corinne Gontier.

 

www.vendome-tourisme.fr

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

«Eddie, Rosalie et Tutti Quanti…»

 La Musique Municipale de LUNAY présente son nouveau spectacle théâtral samedi 5 et dimanche 6 décembre à l’Espace Culturel de

Carnet de l’été

 Retrouvez tous les bons plans, idées de sorties, d’animations dans le Vendômois pour cet été ! Cliquez ici. Imprimer en

Orgue et voix à Vendôme

 L’Ensemble Vocal Antoine Boesset donnera un concert à 20h, en l’église de la Madeleine, à Vendôme, le 30 novembre. Ce

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X