Menu

L’hommage du préfet aux forces de sécurité

L’hommage du préfet aux forces de sécurité

Parmi toutes les cérémonies de vœux divers et variés qui ont ponctué ce mois de janvier, celle du préfet Jean-Pierre Condemine à l’endroit de toutes les forces de sécurité : gendarmerie, police, sapeurs-pompiers, Prévention routière, et associations de défense des victimes de la route et/ou de violences, a été l’une des plus solennelles, en ces temps d’incertitudes en tous genres.

 

Entouré du procureur de la République, Frédéric Chevallier, et d’un jeune homme qui effectue actuellement un service civique au sein du comité départemental de la Prévention routière de Loir-et-Cher, le préfet Condemine a demandé qu’une minute de silence soit observée à la mémoire de toutes les victimes de l’année écoulée. Et ce avant d’affirmer sa volonté que tous les chiffres de la délinquance baissent grâce aux efforts et à la ténacité des forces de l’ordre, lesquelles font preuve d’innovation, via les structures légères d’intervention et de contrôle mises en place dans les compagnies de gendarmerie de Vendôme et de Romorantin.

 

La rénovation de plusieurs casernes de gendarmerie est programmée à Mer, Lamotte-Beuvron, Saint-Amand-Longpré et Contres afin d’améliorer les conditions de travail et de logement des forces de l’ordre.

 

Seul point noir : l’insécurité routière et son bilan de 34 morts en 2017. Le préfet a invité les policiers et gendarmes à se montrer de plus en plus vigilants et répressifs, puisque le préventif, malgré plusieurs opérations continuelles, ne semble pas fonctionner.

 

Ce mois de janvier écoulé avec cinq morts, déjà, prouve que le sujet va être plus que jamais ramené sur le terrain en Loir-et-Cher dans les onze mois qui viennent. Les sanctions vont pleuvoir et la mise en place du 80km/h au 1er juillet ne va pas faire baisser les records en matière répressive.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Trois questions à Bruno Massardo

 Début août, vous revenez à vos débuts en reprenant «Ils nous ont relâchés c’matin»… Ce spectacle avait été monté à

En fer à cheval et léger comme une plume….

 Quand on croise Patrick M., dit «Pato l’inventeur», on ne lui demande pas des nouvelles du temps ou des cours

Jeu de piste pour les grands et visite numérique pour les «Ptits curieux»

 Office de Tourisme du Pays de Vendôme, 47/49 rue Poterie, Vendôme, Tél. 02 54 77 05 07. Ouvert du lundi

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X