Menu

75e anniversaire des camps de Bellande et de Richeray

75e anniversaire des camps de Bellande et de Richeray

Pour cet anniversaire d’importance, les festivités s’étireront sur deux jours à Villebout en forêt de Bellande. Exposition, visites-conférences, cérémonies officielles… et, pour le côté festif, repas dansant seront au programme de ce week-end exceptionnel des 1er et 2 juin.

 

Petit rappel historique. En mars 1944, l’aviation alliée est sur tous les fronts. Avec les pertes qui s’ensuivent. Jusqu’alors il est entendu que, sous la responsabilité du réseau Comète e, plus particulièrement, de Jean de Blomaert, les pilotes abattus, qu’ils soient blessés ou indemnes, sont évacués via l’Espagne. Mais, à ce moment précis, les ordres changent «N’évacuez plus les pilotes mais cachez-les dans une zone comprise dans le triangle Orléans – Chartres – Le Mans.»

 

Le réseau de Résistance aux confins du Loir-et-Cher et de l’Eure-et-Loir trouve, en mai, le lieu où, au nez et à la barbe des Allemands, dont les camps de munitions sont pourtant tout proches, les aviateurs seront désormais cachés.

 

Avec les moyens du bord, constitués de la bravoure et de l’abnégation des acteurs locaux, 152 aviateurs seront accueillis, soignés, nourris et protégés jusqu’en août.

 

Les bénévoles de l’association dédiée au mémorial sont pleinement mobilisés pour cet anniversaire hors du commun mais leur implication va bien au-delà. En avril, par exemple, ils se sont réunis, sous l’impulsion de leur président, Emmanuel Granger, pour restaurer la tombe de Marcel Rideau, le seul pourvoyeur de ravitaillement du camp de Richeray. Recherches historiques, accueil des familles d’aviateurs anglais, américains, australiens, belges… lorsqu’ils viennent sur le site, promotion de la connaissance de cette poche de Résistance très particulière, tout ceci fait partie intégrante de l’engagement de ces passionnés qui espèrent réunir le plus de monde possible en hommage et en souvenir des héros d’hier.

 

Renseignements complémentaires sur villebout@memorial-aux-aviateurs-alliés.org
ou https://memorial-aux-aviateurs-allies.org


À lire également

Lorsque la duchesse de Berry, à son tour, passait par Vendôme

Après le très bref passage de la duchesse d’Angoulême dans notre bonne ville de Vendôme, le mercredi 16 août 1815(1),

Hist’Orius conte le Bas-Vendômois

Lors de sa troisième assemblée générale, la jeune association Hist’Orius n’a pas manqué de souligner le dynamisme de ses membres.

Les visites «très animées» de la Trinité

Cet été, les visites de l’abbaye de la Trinité auront vraiment un air de vacances. Guidées par Valérie Coiffard, elles

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X