Menu

Un lycéen impliqué pour son territoire

Un lycéen impliqué pour son territoire

A l’heure où la rentrée bat son plein, certains bacheliers sont restés sans affectation dans l’enseignement supérieur. Nous avons rencontré Serhat Ölmez, lequel, comme bon nombre, a fait les frais d’un système encore bancal mais qui a su rebondir…

 

Serhat a obtenu son baccalauréat Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG) au lycée Ronsard de Vendôme, engagé aussi durant cette année à la tête de l’association «Maison Des Lycéens» (MDL) du lycée. Un président actif et motivé pour dynamiser et faire évoluer cette association avec l’aide d’une équipe énergique, composée uniquement de terminales. Ils ont eu l’occasion d’organiser notamment un cours de sport, «Body-attack», pour lutter contre le surpoids, appuyé par Espace Forme et qui a fait l’objet d’un tournage par Pôle Image 41 (lire notre édition d’avril 2018). Une journée «Pandect» pour découvrir et valoriser les différentes cultures présentes au sein de l’établissement, 17 au total et bien d’autres événements, missions établies au cours de cette riche année.

 

Comme beaucoup de lycéens, Serhat a vécu une déception lors des résultats d’affectation via le site «Parcoursup», il a essuyé un refus pour tous les BTS auxquels il avait postulés, dont ceux du lycée vendômois. Pas de ticket d’entrée dans la grande cour estudiantine ? Le jeune Vendômois postule alors pour un service civique au sein de Vend’Asso dont le but est la promotion et le développement de la vie associative sur le territoire.

 

Le service civique est une mission solidaire indemnisée pour les jeunes de 16 à 25 ans, et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Un programme qui permet de s’engager, sans condition de diplôme, dans une mission d’intérêt général au sein d’une association, d’un établissement public, d’une collectivité… En France ou à l’étranger, et dans neuf domaines d’action : solidarité, environnement, sport, culture, éducation, santé, intervention d’urgence, mémoire et citoyenneté, aide humanitaire.

 

Une belle opportunité pour les jeunes souhaitant s’impliquer dans une cause qu’ils apprécient et ce sans formations et compétences requises. Une expérience de plus pour ce jeune dynamique où il saura et pourra s’épanouir, s’investir et rebondir malgré le cursus scolaire écourté.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Guy Vasseur tourne sa page professionnelle agricole…

L’ancien président de l’APCA et de la CA 41, redevient simple citoyen En bon paysan, Guy Vasseur, arrivé au bout

Ca bouge avec la poste

Une idée originale qui a été mise en place pendant la semaine du bien être au travail en juin dernier.

Jean-Louis et Laurie, un parcours surprenant !

A Montoire-sur-le-Loir, Jean-Louis et Laurie Garigue sont très vite devenus des visages familiers. Ils ne se contentent pas d’être doublement

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X