Menu

Quand les anciens rencontrent les lycéens

Quand les anciens rencontrent les lycéens

A l’initiative de la direction du lycée agricole d’Areines, le premier Forum Avenir se déroulait dans l’établissement fin janvier. Une occasion pour les lycéens de rencontrer les anciens élèves et donc de les interroger sur leur cursus.

 

Ce premier Forum Avenir est un succès. Déjà parce que chaque lycéen avait travaillé avec ses professeurs en amont pour préparer des questions à poser aux étudiants, anciens élèves venus exposer leur parcours après le lycée. «Pour ce Forum, nous nous sommes organisés en 5 pôles, 5 grandes branches dans lesquelles se dirigent nos anciens élèves après leur passage chez nous» déclare Sébastien Félici, nouveau proviseur adjoint de l’établissement. Un pôle agricole bien sûr mais également un sur l’environnement-nature, un autre scientifique, un pôle médical et enfin un pôle animal, pour une vingtaine d’étudiants venus répondre aux interrogations des lycéens.

 

«Avec la réforme du bac et les nouveaux enseignements spécialisés qu’il va falloir choisir, c’est important pour nos élèves de seconde de se poser les bonnes questions pour les choix à faire dès la première et la terminale» poursuit le proviseur adjoint. Il existe bien sûr d’autres forums d’orientations mais au contraire de celui-ci, ce sont plutôt des recruteurs de formation qui échangent avec les lycéens. Les questions posées lors de cette matinée sont pratico-pratiques, pertinentes. Dans ces échanges, c’est un état actuel des formations vécues par les étudiants eux-mêmes qui permet d’éclairer les élèves pour leur avenir professionnel. Chacun a joué son rôle et cette action devrait être reconduite l’année prochaine, chacun y trouvant son compte, que ce soit le lycée, les lycéens et les étudiants, tous fiers d’échanger sur leurs études engagées à la suite de leur bac.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Du rififi pour les écoles

 En mars, la direction académique de l’Education nationale prendra sa décision quant à plusieurs fermetures ou déplacements de classes à

Trois femmes et le continent indien

 Nathalie, Eva et Margot, étudiantes à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) à Blois, préparent un stage humanitaire en

Marianne à l’école

 En ce début d’année sous l’impulsion de Sophie Lesieux, sous-préfet de Vendôme et de Françoise Acquaviva, inspectrice de l’Education nationale

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X