Menu

Elégante comme une sculpture d’YvanJ

Elégante comme une sculpture d’YvanJ

YvanJ reprend sa tronçonneuse et ses goujons pour repartir sur un projet de sculpture taillée dans la masse d’une seule bille de bois, une nouvelle œuvre qui trouvera sa place dans le chai de Sylvie et Dominique Norguet.

 

YvanJUn grume d’1,2 m de diamètre pour 2,50 m finie, la nouvelle sculpture «Elégante» de l’artiste Vendômois YvanJ sera un joli challenge. «C’est assez audacieux car il est prévu des vrilles derrières qui retomberont, deux feuilles de vignes taillées dans la masse et deux autres en cuivre ciselé ainsi que la grappe qui de façon moderne sera simplement percée pour laisser la lumière en détailler la forme. J’aime les courbes et la complexité» explique l’artiste. Une œuvre qui a commencé dès le 8 décembre en direct sur le parking du magasin Motoculture Vendômoise à la Papeterie en face de Jardiland, à la tronçonneuse d’abord puis aux goujons et à l’abrasif ensuite.

 

La bille de bois est grosse et grande mais YvanJ devra, pour la courbe de son œuvre, procéder à un évidement conséquent afin de produire si possible cette sculpture d’une seule pièce. «Quand Dominique et Sylvie m’ont sollicité pour créer cette œuvre, j’ai essayé de dessiner un projet autour de leur métier, ils m’ont laissé libre sans aucune contrainte. Je l’ai appelé Elégante car elle l’est dans ses formes et dans l’élan du vigneron qui va à sa vigne. Il y a tout cela dans le vin aussi, qui donne un parfum, de la vie, du mouvement et qui fait danser les gens » s’amuse YvanJ.

 

Le résultat devrait être magnifique comme toujours et sera livré en mars dans la salle d’exposition des vignerons pour leurs portes ouvertes à Berger à Thoré la Rochette.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

2e édition reportée !

 Promouvoir les artistes et les artisans en proposant des expositions innovantes où se mélangent les arts et la gastronomie, associant

Marianne comme un symbole

 Cette exposition est l’aboutissement d’un travail pédagogique qui a débuté juste après les assises de l’Education nationale, organisées conjointement avec

Les chemises du passé

 L’exposition Transposition de Laurence Bernard, prévue en septembre est une invitation tactile au souvenir des tissus oubliés. D’ici là, l’artiste

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X