Menu

La Régie en assemblée

La Régie en assemblée

L’assemblée générale fut particulière pour le nouveau président, Tural Kesliner, de la Régie de Quartier en cette année de Covid-19, en distanciel, à travers les écrans interposés.

 

«La Régie de Quartier est essentielle à nos yeux et nous y sommes très attachés. Notre objectif reste le même, c’est une mission d’accompagnement socio-professionnel» déclare lors de son rapport moral Tural Kesliner, adjoint à la mairie de Vendôme, président de cette structure d’insertion. Ainsi cette assemblée retraçait l’année 2019 durant laquelle 74 personnes ont pu être accompagnées en réinsertion dans les différents secteurs que propose la Régie de Quartier. Avec quasiment une égalité entre les hommes et les femmes de 26 à 50 ans, les salariés sont issus majoritairement de Vendôme ville.

Cette assemblée fut l’occasion de faire un point sur les 3 chantiers d’insertion (le magasin Frip’Art/La Recyclerie, la propreté et les espaces verts) et sur l’activité peinture qui reste complémentaire avec une réorganisation depuis le départ en retraite au début 2020 de son encadrant Denis Pirout. «C’est notre plus gros déficit en cette année 2019. Avec la fin des emplois d’avenir entraînant une baisse des embauches sur cette activité nous avons dû réorienter ce service vers les petits travaux et multiservices à destination des bailleurs sociaux, entreprises, associations et collectivités» détaillait Mélanie Leclerc, directrice de la Régie de Quartier depuis deux ans.
L’activité Palettes et création de meubles a dû également cesser en décembre 2019. «De nombreux équipements à mettre aux normes dans des locaux non adaptés nous ont contraints à fermer cet atelier. Au regard de ces coûts pour adapter l’outil et au déficit antérieur de la Régie, le Conseil d’administration a pris la décision raisonnée de fermer l’activité. Chaque salarié a bénéficié d’une proposition de reclassement au sein de la structure» poursuit le président.

 

Parmi les perspectives 2021, la Régie de Quartier, qui vient de créer son nouveau logo en collaboration avec l’artiste vendômois HPO, doit outre le renouvellement de son parc matériel, rentrer dans le dispositif SEVe afin d’accroître ses relations avec les entreprises du territoire tout en renforçant le parcours des salariés en insertion.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Lutter contre la perte d’autonomie

 Depuis le début de l’année, « La Clairière du Coutis », l’Etablissement vendômois d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ephad) propose

Le plein de saveurs

 Ouvert depuis mars, le magasin de primeur Prim’Fruits ne désemplit pas. Il faut dire qu’il était très attendu… Ouvert six

10 bougies pour le Damier vendômois

 10 ans ! Cela fait maintenant 10 ans que ce club de Jeu de Dames est né à Vendôme et

MENU
X