Menu

L’inoxydable dans le Vendômois

L’inoxydable dans le Vendômois

La société Marty n’existe plus ou plus exactement elle s’est transformée pour devenir Vendôme Inox. Si l’entreprise s’est installée depuis fin août à Naveil dans la zone industrielle de la Bouchardière, l’inauguration s’est bien déroulée début décembre en présence de nombreux chefs d’entreprise voisins et beaucoup de personnalités dont Maurice Leroy, ancien ministre, député et président du Conseil départemental de Loir et Cher.

inoxLa société Marty, implantée à Vendôme depuis 1974 a racheté l’entreprise Naveil Inox et s’est installée dans ses locaux en devenant Vendôme Inox. Doublant ses effectifs, cette société utilise à 98% ce matériel si particulier, inoxydable comme son nom l’indique. Chaudronnerie et tuyauterie ce sous-traitant industriel travaille l’inox pour l’industrie de l’agro-alimentaire, la pharmaceutique, la cosmétique, le médical et le nucléaire.

«Nous réalisons des pièces uniques sur plan. Les salariés sont tous des soudeurs qualifiés avec le certificat de toute la matière première que nous utilisons» explique Magali Marty, gérante de Vendôme Inox.

Le travail de précision effectué dans les domaines comme le médical ou le nucléaire demande des certifications bien précises. L’entreprise a donc investi dans un endoscope, permettant de scruter les soudures invisibles par la prise de photos ou de films et ainsi répondre aux exigences des clients intraitables dans la qualité des soudures pour l’exploitation de ces pièces en milieu confiné ou dangereux.

«Dans le médical par exemple, nous devons certifier avec l’endoscopie nos soudures étanches et sans aspérités pour qu’aucune bactérie s’y dépose» souligne t’elle.

Certains salariés travaillent à tenir à l’extérieur de Vendôme Inox dans les équipes des entreprises partenaires comme chez Bel à Vendôme.

«Notre équipe attachée à la Fromagerie est présente en permanence depuis de nombreuses années. Elle palie tous les problèmes du quotidien, une canalisation cassée qu’il faut remplacer par exemple. Ce qui intéresse ces industries c’est que nous avons tout le matériel pour fabriquer la pièce défectueuse et la personne capable de mettre en œuvre rapidement la solution» détaille la chef d’entreprise.

Le fait de fusionner entre la Société Marty et Naveil Inox qui finalement faisait exactement le même travail mais avec des clients différents, a permis d’ouvrir un carnet de commande plus important, ce qui n’est pas pour déplaire à la chef d’entreprise.

«Nous avons du travail dans nos métiers. La profession de chaudronnier, indispensable pour l’industrie, se raréfie et pourtant il y a de la demande constante autour de nous».

Toujours à la pointe de la technologie, la société Marty et maintenant Vendôme Inox investira dans un centre de découpe laser en 2017 et prévoit déjà un agrandissement des locaux en 2018 ! Lors de la fusion en août dernier, tout le personnel de Naveil Inox avait été repris car comme le souligne en final Magali Marty «la richesse dans nos métiers, ce sont les hommes et uniquement leur savoir faire».

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

«Je n’ai pas de diplôme mais j’ai une formation»

 En décembre, la Régie de Quartier remettait à Céline, Tiphany et Julia, trois salariées, des Reconnaissances de Savoir-Faire Professionnel (RSFP),

Des photos dispersées mais propriété privée

 Dans notre numéro de juin, nous avons rappelé les 80 ans du bombardement de Vendôme. Nous avions illustré l’article de

Du fromage en or, c’est à Bréviande qu’on en trouve !

 Lors du concours régional de fromages organisé à Selles-sur-Cher le 16 octobre, des producteurs vendômois ont été distingués.   Il

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X