Menu

Coup de pouce, club de lecture

Coup de pouce, club de lecture

Début décembre, à la salle d’Honneur de la Porte Saint-Georges à Vendôme, la cérémonie de signature des 15 enfants participant aux Clubs de lecture 2018-2019 marquait la rentrée des Clubs Coup de pouce.

 

Accompagnés de leurs parents et sagement calés dans de confortables sièges, les enfants attendaient d’être invités, un par un, à venir signer leur carte d’engagement à suivre, chaque jour après la classe, sauf le mercredi, des ateliers de lecture et d’écriture afin de consolider les savoirs. Les partenaires éducatifs et financiers étaient eux aussi présents pour les encourager et souligner la nécessité de l’implication des parents. «Vous êtes extrêmement importants pour vos parents, bien sûr, mais vous l’êtes aussi pour vous-mêmes et pour la France en tant que citoyens adultes de demain» soulignait Madame la Sous-préfète, Léa Poplin, lors de sa prise de parole, valorisant ainsi les enfants volontaires.

 

Cette action, dispositif du Programme de Réussite Éducative (PRE) cofinancé par la ville de Vendôme et l’État dans le cadre de la politique de la ville, s’adresse aux enfants de CP présentant des fragilités et en risque d’échec scolaire. Pour Vendôme, les écoles Jules-Ferry, Louis-Pasteur et Anatole-France accueillent un club qui se compose de 5 élèves et animé par une intervenante sur le temps périscolaire. Créés par l’Association nationale Coup de pouce, ces clubs de lecture, qui existent depuis 2010, se déroulent pendant 1h30 et suivent une méthodologie et un séquençage précis pour passer le cap, parfois difficile pour certains, de l’apprentissage en lecture écriture. Comme chaque année, une cérémonie clôturera la saison en juin.


À lire également

La Maison des Lycéens change de président

Comme chaque année depuis sa création en 2012, lors de l’Assemblée Générale de l’association la Maison des Lycéens (MDL) du

Les cadets à l’honneur

La première promotion des cadets de la Sécurité civile du collège de Mondoubleau a reçu ses diplômes, le 22 juin,

Ecole : Victor Hugo en danger

C’est un fait : la natalité baisse en France. Quatre mille naissances de moins en dix ans, et les premiers

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X