Menu

«Je n’ai pas de diplôme mais j’ai une formation»

«Je n’ai pas de diplôme mais j’ai une formation»

En décembre, la Régie de Quartier remettait à Céline, Tiphany et Julia, trois salariées, des Reconnaissances de Savoir-Faire Professionnel (RSFP), valorisant ainsi leur parcours d’insertion au sein de Frip’Art, le magasin de friperie de cette structure sociale.

 

En présence de Léa Poplin, la Sous-préfète de Vendôme et de Christian Loiseau, adjoint à la mairie de Vendôme, cette cérémonie officialisait un parcours professionnel, une formation sur le terrain. «Cette remise lance le processus de restructuration de la Régie de Quartier pour mettre cette fonction d’accompagnement au centre de notre action d’insertion» déclarait Florence Bour, présidente de la Régie. En effet, avec un public en rupture avec la vie professionnelle, la fonction principale des Régies de Quartier est l’accompagnement socioprofessionnel de ses salariés. «Nous avons un service au sein de la Régie qui s’occupe principalement du social pour que la personne, au bout des deux ans d’accompagnement, soit plus armée dans le cadre social que ce soit au niveau de la santé, du logement, de la mobilité, … en plus de la reprise d’une vie professionnelle» explique Yves Gendrault, directeur de la Régie de Quartier de Vendôme.

 

Ce nouveau dispositif mis en place pour la première fois sur le département, RSFP, financé par l’État s’avère efficace pour les salariés et mobilisateur pour les encadrants. «Car ces qualifications nécessitent effectivement en amont la formation de l’équipe qui encadrent les salariés» détaille la présidente. Dorénavant, avec cette reconnaissance de leur compétence Céline, Tiphany et Julia sont en mesure de se présenter sur le marché du travail puisque leur parcours validé au sein de Frip’Art leur a permis d’apprendre la tenue d’un rayon de magasin, d’une caisse, d’un réassort, de l’accueil de la clientèle ou de l’entretien d’un magasin, une formation sur le terrain qui les prépare pour leur vie professionnelle à venir. «Nous avons déjà d’autres projets en 2019 pour de nouveaux parcours de RSFP appliqués aux autres secteurs de la Régie comme les espaces verts, la peinture ou la propreté sur la base du volontariat des salariés soucieux de ces reconnaissances» conclut Yves Gendrault.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Le Petit Perche fête ses 50 ans

 Le week-end des 23 et 24 juin, l’ EARL du Petit Perche fêtera son cinquantième anniversaire en organisant un grand

Montoire : réfection de la place Clemenceau

 En 2013 la municipalité avait fait le choix, par précaution, d’abattre les marronniers centenaires de la place Clemenceau parce qu’ils

Toute ma vie, j’ai rêvé d’être une hôtesse de l’air

 Les 2 et 3 septembre, au Festival international de l’ULM au Breuil, l’Association française des femmes pilotes sera présente pour

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X