Menu

La pêche de la perche

La pêche de la perche

La perche est avant tout un poisson grégaire et opportuniste. Elle se nourrit de crustacés, d’invertébrés et chasse en meutes organisées de petits poissons comme les gardons, goujons ou autres ablettes. Sa large bouche lui permet également de consommer les écrevisses sans difficulté. Elle peut être en activité toute la journée mais les moments les plus favorables à sa traque restent le lever du jour et le crépuscule.

La perche se capture donc tout au long de l’année mais ses tenues évoluent au fil des mois. Au printemps, on la trouvera près des bordures de rochers et des arbres morts chassant invertébrés et jeunes poissons. En été, il faudra plutôt prospecter la pleine eau où se tiennent  les plus belles qui suivent le poisson fourrage. A la fin de l’automne, elle se cantonne dans les zones plus profondes et y demeure pendant la saison froide. Son activité est alors plus réduite.

Les techniques de pêche efficaces :

De nombreuses techniques peuvent être employées de la pêche aux appâts naturels à la pêche aux leurres (cuillers tournantes ou ondulantes, leurres souples, poisson d’étain en passant par le mini vif ou même le streamer) .

L’une des plus efficaces est certainement la pêche au vif. Elle permet souvent de capturer les plus gros spécimens. Contrairement à la méthode pratiquée pour pêcher le brochet, la ligne est fine, légère et ne comporte pas d’avançon en acier. Les dents de la perche ne sont pas tranchantes donc pas de risque de coupure du nylon.

Pour conclure, on parlera de la pêche à la dandinette sans doute la plus amusante. Le principe est simple, il s’agit d’animer devant le nez des perches un appât ou un leurre en effectuant des tirées sur la ligne et en la laissant filer vers le fond. L’attaque foudroyante se produit lors de la remontée de la ligne.

Quel que soit votre choix, n’hésitez pas à vous amuser avec les perches, ces poissons permettent aux débutants de faire leurs premières armes dans la pêche aux carnassiers et apportent toujours beaucoup de plaisir aux pêcheurs plus confirmés.

Animation pêche été 2016

Afin de promouvoir le loisir pêche, le pôle animation de la Fédération de Pêche du Loir et Cher vous propose diverses animations. En effet, tout au long de l’été un grand nombre d’animations sera organisé par le Pôle Départemental d’Initiative Pêche et Nature (PDIPN). Ces animations sont ouvertes aux jeunes !

Du 11 au 15 juillet un camp «Multi pêche» de 5 jours et 4 nuits ouvert aux jeunes âgés de 10 à 17 ans est proposé sur le complexe halieutique de Tréhet.
Au programme : pêche des carnassiers du bord, en float-tube et en bateau, pêche de la carpe de nuit et à la grande canne ainsi que de la pêche au coup et au feeder. Un large choix qui saura satisfaire les jeunes apprentis pêcheurs.

Pour les ados et préados âgés de 8 à 17 ans, une journée sera consacrée à la découverte du «street-fishing». Le «street-fishing» ou pêche urbaine est comme son nom l’indique, une activité de pêche effectuée au sein même d’une agglomération urbaine. Aujourd’hui très appréciée des citadins, ce type de pêche se pratique généralement aux leurres ou encore à la cuillère. Rendez-vous le 20 juillet à Romorantin-Lanthenay.

En partenariat avec la maison de la chasse et de la nature à Montrieux en Sologne, pour la première fois un stage Pêche & Nature est organisé du 01 au 05 août  (sans nuit). Laissez vos enfants explorer la nature grâce à de multiples activités et découvrir le loisir pêche.

D’un tout autre genre les animations «tout public» vous permettront de découvrir différentes techniques de pêche, seul ou en famille rendez-vous sans inscriptions directement sur les lieux de pêche.
Au plan d’eau de Sougé : le 8 août pour la découverte de la pêche aux leurres.
Le 9 août pour découvrir l’écosystème aquatique et la pêche au feeder, il faudra se rendre sur le plan d’eau de Bellevue à Salbris.
Le 10 août, invitation à découvrir un autre aspect de la pêche aux leurres grâce aux Float-tubes sur le plan d’eau de Saint Quentin Les Troo.
Le 11 août est, quant à lui consacré à la pêche au feeder et au coup sur le plan d’eau de Chouzy sur Cisse.
Ces animations prennent également place au camping, essayez-vous à la pêche le 21 juillet à Vendôme, le 28 juillet à Thoré-La-Rochette et le 12 août rendez-vous à Montoire-sur-le-Loir, le 19 aout  sur le camping de Bellevue à Muides. D’autres animations camping auront lieu sur le département, profitez-en et n’hésitez pas à contacter la Fédération pour plus d’informations. Toutes les animations seront encadrées par l’animateur diplômé d’état du PDIPN du Loir et Cher : Rémi Carbon.

Si votre enfant souhaite s’ouvrir à une nouvelle activité ou si au contraire, c’est déjà un pêcheur en herbe en quête de nouvelles connaissances, pourquoi ne pas l’inscrire à l’un des Ateliers Pêche Nature du département ? Ouvert de septembre à Juin, venez vite réserver votre place (places limitées).

Un deuxième club pêche adulte ouvre ses portes en septembre.

Vous voulez vous perfectionner ou tout simplement vous «mettre» à la pêche ?
Que vous soyez un tout jeune adulte, un quadra ou un senior, il n’est jamais trop tard pour apprendre. Comme dans toute activité, le plus tôt est le mieux. Pour vous faire gagner du temps, nous vous proposons de venir découvrir dans sa globalité, la pêche et tout ce qui s’y rattache. (12 places /clubs).
Pour plus d’information contacter directement la Fédération de Pêche au 02 54 90 25 60 ou rendez-vous sur le site www.fedepeche41.com/ (onglet Atelier Pêche et Nature et Club Pêche Adulte) !

La Qualification Hébergement Pêche

Simple et gratuite, la qualification «Hébergement Pêche» est un label créé par la Fédération Nationale pour la Pêche en France et développé localement par la Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique du Loir-et-Cher en partenariat avec l’Agence de Développement Touristique Loir-et-Cher-Cœur Val de Loire et les Offices de Tourisme.
La nécessité de développer une offre de pêche a conduit la FNPF à la mise en œuvre d’une charte nationale de qualification « pêche » pour des hébergements adaptés sur des sites de pêche (ou à proximité).
Qu’ils s’agissent de gîtes, campings ou hôtels, la situation est souvent déterminante pour le pêcheur désireux de partager un séjour en famille ou entre amis, au coeur d’un ensemble d’activités de pleine nature, sportives ou culturelles, ainsi que des services multiples.

Par ailleurs les hébergements doivent être adaptés à la pratique de la pêche qui nécessite des équipements, en particulier pour le séchage, le nettoyage du matériel et des tenues, mais aussi un local pour conserver les vifs et les appâts, avec prise d’eau.
Ainsi un hébergement qualifié pêche doit garantir :
– la proximité d’un site de pêche à gestion associative (moins de 5km) présentant un intérêt certain pour la pratique de la pêche ainsi qu’une bonne qualité environnementale.
– la présence d’un local technique dans l’hébergement (ou annexé) comportant un accès distinct sécurisé par fermeture pour le stockage du matériel de pêche
– la présence d’un point d’eau extérieur ou intérieur pour le rinçage du matériel et des équipements
– la présence de bacs à vifs dimensionnés à la capacité d’accueil de l’hébergement.

Pour plus d’infos :
www.fedepeche41.com
rubrique Tourisme Pêche
Ou au 02.54.90.25.60
auprès de Marion MATHIEU

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

BALADE HANTEE 2015…

 Les âmes en peine de la commune de Gombergean (41) attendent impatiemment les visiteurs de la Balade hantée 2015 et

Un paysan témoigne du conflit mondial

 Alexandre Chrétien, agriculteur vendômois – Mémoires de 1914 à 1919   Mobilisé comme caporal en 1914, Alexandre Chrétien termine la

«Maudits Français»

 Samedi 31 août, dès 20h30, dans une ambiance festive et conviviale digne d’une veillée québécoise ou d’un pub irlandais, la

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X