Menu

Rallye Coeur de France

Rallye Coeur de France

Du 25 au 27 septembre

 

Le virus du rallye plus fort !

 

Même s’il faut redoubler de vigilance dans l’approche sanitaire, le rallye Cœur de France est bien parti pour sauver sa 23e édition, troisième manche du championnat de France. Avec un nombre record d’engagés au départ de Vendôme. Du jamais vu !

 

L’édition 2020 s’annonce particulière à plus d’un titre : d’abord, la pandémie du coronavirus oblige les organisateurs à redoubler de vigilance et à mettre des mesures draconiennes de protection des concurrents et du public. Ensuite, la conséquence de l’arrêt complet des compétitions durant cinq mois est que les pilotes, sevrés de leur passion, se sont rués sur les engagements et que plus de 150 équipages sont attendus sur les routes du Perche-Vendômois. Enfin, l’organisation a continué pendant le confinement à travailler pour être prête à temps. Quant au parcours, il ne change guère vu les circonstances : « En gardant un format condensé autour de Vendôme et de Savigny-sur-Braye, nous restons dans l’ADN du Cœur de France qui fait son succès » confirme Jean-François Dupas, le patron de l’organisation qui mobilise plus de 300 personnes entre les officiels, les commissaires de route et les bénévoles.

 

 

Les temps forts de l’édition 2020

Ce seront les 12 épreuves chronométrées dans lesquelles les concurrents devront donner le meilleur d’eux-mêmes et de leurs voitures sans sortir de la route mais sans trop tirer sur la mécanique car le rallye est long. Elles sont disséminées dans tout le Vendômois (voir lieux et horaires) et même dans la Sarthe avec celle de Bessé-sur-Braye. Elles sont libres d’accès et gratuites via des zones publiques.

 

Deux spéciales-spectacle sont particulièrement intéressantes : celle de Vendôme le samedi 26 après-midi aux Grands-Prés et celle de Savigny-sur Braye au cœur du bourg le dimanche 27 en fin de matinée. De la pure adrénaline avec une bonne visibilité avec dérapages, virages au frein à main et show assurés !

 

Pour ceux qui s’intéressent de près aux voitures de rallye, ils auront l’occasion de voir les mécaniciens en action et les pilotes dans les parcs d’assistance installés à Vendôme place de la Liberté, au Pré-aux-Chats et route de Danzé (ex-Ets Chavigny).

 

Enfin, le départ et l’arrivée se situeront pour la première fois sur le Parvis de l’Hermione. Mais il fort probable que le cérémonial d’arrivée le dimanche après-midi soit écourté et sans public en raison de la crise sanitaire.

 

Demandez le programme !

 

Vendredi 25 septembre
Shakedown (essais libres) 9h30-15h30 Villerable-Naveil
Vérifications techniques 16h-22h Vendôme Le Minotaure

 

Samedi 26 septembre (1e étape)
Le premier horaire correspond à la première voiture VHC (historique), puis après l’ES7 à la première moderne.
Podium départ 8h Parvis de l’Hermione à Vendôme
* ES 1 Sougé-Bonneveau (14,8 km) 9h30
* ES 2 Bessé-sur-Braye (27,2 km) 10h05
* ES 3 Savigny-Marolles (19,6 km) 11h
Assistance Vendôme Place de la Liberté, Pré-aux-Chats et route de Danzé
* ES 4 Sougé-Bonneveau (14,8 km) 14h55
* ES 5 Bessé-sur-Braye (27,2 km) 15h30
* ES 6 Savigny-Marolles (19,6 km) 16h25
—– Fin du rallye VHC ——
* ES 7 Super Vendôme (1,3 km) 17h30
Assistance et parc fermé piscine Vendôme

 

Dimanche 27 septembre (2e étape)
* ES 8 Sargé-sur-Braye (17,8 km) 8h40
* ES 9 Cellé (12,5 km) 9h30
Regroupement Savigny école
* ES 10 Sargé-sur-Braye (17,8 km) 11h25
* ES 11 Super Savigny (1,2 km) 12h
* ES 13 Cellé (12,5 km) 12h15
Arrivée et remise des prix à partir de 13h30 Vendôme Parvis de l’Hermione

 

Retrouvez le détail de toutes les épreuves sur
www.rallyecoeurdefrance.org

 

 

 

Qui peut gagner ?

 

Chaque année, les postulants au titre national sont de plus en plus nombreux. Yoann Bonato, deux fois champion de France (2017 et 2018), a laissé échapper une troisième couronne l’an passé malgré sa victoire au dernier Cœur de France. C’est donc le jeune Yohan Rossel qui défendra son titre. En raison du Covid, une seule manche a été courue (Le Touquet) qui est revenue à Bonato. Le Mont-Blanc début septembre aura permis d’en savoir plus avant le Cœur de France, troisième manche. Bonato (Citroën C3) et Rossel (Citroën C3) vont se retrouver face-à-face mais il faudra compter sur Quentin Gilbert (Citroën C3), Quentin Giordano (VW Polo) et le Tourangeau Pierre Roché (Citroën C3), déjà deux fois vice-champion de France par le passé. Ajoutons un bataillon d’Alpine nouvelle génération aux mains de pilotes talentueux comme Delecour ou Robert.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Nos jeunes talents Loir-et-Chériens médaillés au Brésil

 Trois jeunes Vendômois, Anthony Da Costa, Raphaël Paugois et Alex Verny participaient aux épreuves de la «Wordskills International competition», la

Célie, Géraldine, Thierry et les autres…

 Ils nous suivent fidèlement. Certains depuis le début de la création de notre page Facebook. Nous les avons rencontrés à

Le club hippique de Vibraye

 De bons résultats en avril et une compétition de sauts d’obstacles en mai Dimanche 5 avril au club hippique de

MENU
X