Menu

Un robot au moulin

Un robot au moulin

A Naveil au Moulin de Varennes, siège social de la société Minier, un robot « dégrilleur » vient d’être mis au point et installé.

 

Un intéressant projet vient de voir le jour au Moulin de Varennes de la société Minier : Un robot dégrilleur pour nettoyer la grille permettant de filtrer les déchets charriés par un bras du Loir qui alimente la turbine produisant de l’électricité. « Nous avons toujours nettoyé cette grille manuellement. Des déchets organiques comme des cadavres de poissons, du plastique bien sûr, du bois. Les milliers de feuilles à l’automne nous obligeaient à arrêter la turbine régulièrement » explique Francis Minier, dirigeant de l’entreprise. Sans compter que cette grille et son robot avec son bras articulé permet désormais un nettoyage du Loir, bien utile finalement.
Ce robot programmable et capable de fonctionner 24h sur 24, d’abord imaginé en interne avec l’aide d’étudiants de l’école d’ingénieur de Blois, la machine a été finalisé par Thierry Pelet ingénieur et Xavier Pézière, automaticien. «Je me souviens m’être réveillé en pleine nuit lorsque je dormais sur place certains soirs, descendre nettoyer la grille qui en avait besoin. J’ai même vu deux cadavres charriés par le Loir et arrêté par la protection» se souvient René Debrée, le précédent propriétaire du moulin, meunier comme son père qui avait acheté la propriété en 1932. Un automate écologique en somme qui pour protéger une turbine, permet le nettoyage en même temps du Loir.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Cuba Cooperation 41 accélère et amplifie son action

 Le Comité de Loir-et-Cher de l’association nationale Cuba Coopération France a engagé, depuis sa création en 2011, diverses actions de

Chambre de métiers et de l’artisanat de Loir-et-Cher

 L’année 2017 s’annonce aussi sombre que difficile… Après sa séance officielle d’installation, La Chambre de métiers et de l’artisanat de

Baglan taille les pierres depuis 70 ans !

 L’histoire débute après la libération, en 1945… Le pays se retrouve dans une situation difficile où l’on manque de tout

MENU
X