Menu

«Comme sur des roulettes»

«Comme sur des roulettes»

Simon et Léonie, les heureux gagnants du concours (le masque a été retiré pour la photo)

« Est-il dangereux de marcher comme sur des roulettes ? », telle était la question que devaient débattre Léonie et Simon, binôme gagnant de la classe de terminale du Lycée Agricole d’Areines à la finale du Concours d’Eloquence. Un exercice oral qui prépare le Grand Oral de fin d’année et qui s’est déroulé en décembre sur scène à l’auditorium du Lycée devant un public de terminale.

 

Ce concours prépare les élèves à affronter un public, à prendre confiance à l’oral avec une question tirée au sort. «Nous avions 8h pour écrire notre texte et répondre à la question. Nous avons lancé nos idées d’abord sur une feuille blanche pour axer notre intervention sur l’humour au premier degré en dirigeant nos propos comme l’auraient fait des scientifiques» s’amusent à détailler Simon Maille et Léonie Haslé, les deux gagnants du Concours d’éloquence. Comme le répète Mélaine Leroux, leur professeur d’éducation socio-culturelle, il fallait à travers cet exercice, que les élèves prennent plaisir et soient conscients du positif de leur qualité à l’oral.

 

«Nous avons évidemment ressenti du stress au début, c’est toujours impressionnant de monter sur une scène devant les autres mais on oublie vite le public en déroulant notre texte pendant lequel on racontait beaucoup de bêtises mais dites sérieusement» détaillent les élèves. Léonie et Simon ont remporté la meilleure note du jury composé de professeurs et de lycéens de première jugeant leur qualité à l’oral sous forme de grille d’évaluation en attendant le Grand Oral en juin qui se fera lui, sur un sujet bien plus sérieux.

 

AF

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Echange gagnant-gagnant

 Une rencontre a eu lieu dans les ateliers Menuiserie de la Mairie de Vendôme entre d’une part le collège Jean

Les lycéens passent à l’attaque

 La salle Jean-Gosset du lycée Ronsard s’est transformée un début d’après-midi en salle de sport pour des élèves à l’initiative

«Des sentinelles de la nature»

 A l’initiative de Sabine Pringault, professeur de SVT, accompagnée de Florence Atry professeur d’EPS, du collège Saint Joseph à Vendôme,

X