Menu

Année compliquée pour l’Athlétisme à Vendôme

Année compliquée pour l’Athlétisme à Vendôme

C’est par ces mots que Fabio Pireli, co-président de l’USV Athlétisme commence son rapport moral lors de l’assemblée générale, des mots lourds de sens pour un électrochoc indispensable.

Retour sur une saison un peu morose.

Des promesses de développement qui se sont vite envolées lorsque le club a dû se séparer du nouveau salarié de l’association, indispensable à l’organisation du club mais qui ne répondait pas aux attentes de ses dirigeants. Cette situation a déstabilisé l’USV Athlétisme.

«Nous avons dû pallier ce manque d’encadrement en nous investissant encore plus que nous le faisions déjà » souligne Fabio Pireli.

Des finances saines, un effectif correct de 242 membres pour l’année 2016,  une descente du Club en Nationale 3 mais l’engagement de l’USV Athlétisme dans les Foulées Vendômoises avec l’organisation de l’Ekiden a vu pour la deuxième année la finale se dérouler à Vendôme. L’USV Athlétisme s’est aussi diversifiée en plus des activités liées à l’athlétisme, vers l’handicap avec l’Athlé-Loisir et la Marche Nordique.

«Côté compétition sur piste la saison fut courte en raison des Jeux Olympiques et par manque de compétiteurs chez les benjamins et les minimes» continuait le co-président.

Cette Assemblée Générale était l’occasion également de changer de bureau et Micheline Martin revenait sur son bilan de co-présidente pour les années 2012-2016, l’histoire de souligner les nombreux côtés positifs de l’association. De remercier la Région Centre Val de Loire pour leur Cap’Asso, la municipalité, les partenaires privés comme l’école de conduite CER, Intersport ou le Crédit Mutuel et Bernard Dusaunay pour l’organisation de la soirée basque qui a permis de récolter de l’argent pour faire vivre le club. Micheline Martin quitte la co-présidence mais reste membre du bureau en devenant vice-présidente.

Quant à Fabio Pireli, il se présente comme président mais par défaut comme il le précise «pour ne pas laisser le club dans la panade mais je n’y passerai pas autant de temps ni laisserai autant d’énergie que cette année 2015-2016».  Une saison à vite oublier. «L‘avenir est incertain mais restons positif, la relève va arriver. Cette saison un peu morose doit nous servir à avancer» concluait il.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Le Triathlon du Perche, 30 ans après !

 Il y a 30 ans, l’association Perche Découverte se créait à la ferme de Beaulieu Loisirs au Plessis-Dorin, commune située

USV Tennis Vendôme

 Pour la rentrée de septembre, le club de tennis de Vendôme a organisé son traditionnel tournoi des jeunes qui a

L’association Sportive récompense ses participants

 A St Joseph, c’est une tradition. Chaque année, Paul Cruchandeu récompense les élèves qui ont participé tout le long de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X